Urbanisme/Habitat...
 
Agenda
du : au :
Valider
Novembre 2012
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
  01 02 03
04 05 06 07 08 09 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
 
A+ A-

L'alerte de la population

 

En cas de survenance dun vnement de scurit civile affectant la Commune, le Maire doit alerter la population.

























Historique

Le Rseau National dAlerte de la Population

Suite la Deuxime Guerre mondiale, une ordonnance de 1959 a eu pour objectif dassurer en tout temps, en toutes circonstances et contre toutes les formes dagression, la scurit et lintgrit du territoire, ainsi que la vie de la population.

Parmi les mesures mises en uvre, un rseau dalerte de la population fut construit sur lensemble du territoire national. Compos de sirnes mettant un son variable, ce dispositif avait pour vocation davertir la population de limminence dun bombardement.

Encore oprationnel de nos jours, ce dispositif est utilis en temps de paix pour avertir la population de la survenance dun vnement de scurit civile pouvant laffecter dans les minutes venir (explosion, nuage toxique, inondations).

Si ce dispositif est en cours dvolution, il est encore, lheure actuelle, le seul moyen efficace dalerter le maximum de nos concitoyens dun risque majeur imminent.

Pourquoi ?

La survenance dun risque majeur sur une commune est un vnement qui peut se produire tout moment et, pour certains, en tout lieu. Il est ncessaire de pouvoir avertir le plus grand nombre de personnes se trouvant dans la zone expose.

 

Des vnements de scurit civile peuvent avoir une cintique rapide (propagation du risque) et toucher de nombreuses personnes en un laps de temps relativement court, par exemple, lors de lmission dun nuage toxique dplac par le vent.

 

Il est donc ncessaire davertir au plus vite la population afin que les gens aient le temps de se mettre en scurit.

Comment ?

Sur la commune de Nmes, lalerte de la population est mise en uvre par le dclenchement de 8 sirnes implantes en diffrents points :

  • Tour Jean XXIII
  • Auberge de la Jeunesse
  • Ecole Nationale de Police
  • Rservoir deau de Vacquerolles
  • Eglise de Saint-Csaire
  • Cathdrale Saint-Castor
  • Lyce DHUODA
  • Camp des Garrigues

Par qui ?

Les autorits de dclenchement de l'alerte sont le Premier ministre (le ministre de l'intrieur par dlgation), le prfet de dpartement ou le maire. L'alerte est une mission qui incombe au directeur des oprations de secours, c'est dire l'autorit en charge de la gestion de la crise.

Une mission assure en premier lieu par le maire :

Depuis 1791, le maire a des pouvoirs de police, aujourdhui prciss dans larticle L. 2212-2 du Code gnral des collectivits territoriales :

La police municipale a pour objet d'assurer le bon ordre, la sret, la scurit et la salubrit publiques. Elle comprend notamment :

5 Le soin de prvenir, par des prcautions convenables, et de faire cesser, par la distribution des secours ncessaires, les accidents et les flaux calamiteux ainsi que les pollutions de toute nature, tels que les incendies, les inondations, les ruptures de digues, [] ;

Une obligation rglementaire du Plan Communal de Sauvegarde :

La notion dalerte est notamment introduite par le dcret du 13 septembre 2005 relatif au plan communal de sauvegarde :

Le plan communal de sauvegarde est adapt aux moyens dont la commune dispose. Il comprend :

c) L'organisation assurant la protection et le soutien de la population qui prcise les dispositions internes prises par la commune afin d'tre en mesure tout moment d'alerter et d'informer la population et de recevoir une alerte manant des autorits. Ces dispositions comprennent notamment un annuaire oprationnel et un rglement d'emploi des diffrents moyens d'alerte susceptibles d'tre mis en uvre ;

Le rseau local dalerte de la population :

Compte tenu des risques majeurs prsents sur lensemble du territoire, chaque commune peut se prmunir en mettant en place un dispositif dalerte la population en parallle du Rseau National dAlerte la population.

Compos de sirnes et/ou haut-parleurs, cet quipement a pour objectif davertir la population de limminence dun risque majeur sur la commune.

Ce dispositif permet au Maire de rpondre son obligation dalerte de la population sans avoir demander lactivation du dispositif national.

Il est possible de coupler les deux dispositifs. Le dclenchement pouvant tre ralis par le Prfet de dpartement ou par le Maire de la Commune (aprs concertation avec le Prfet).

Le dispositif prsent sur la Commune de Nmes :

Le dispositif prsent sur la ville de Nmes intgre la fois le Rseau National dAlerte et le Rseau Local dAlerte.

Coupls sur la mme installation, le Maire de la Commune et le Prfet peuvent dclencher les sirnes prsentes sur la commune si la situation lexige.

 

Les essais du dispositif

Afin de sassurer que le dispositif dalerte de la population est oprationnel en permanence, des essais sont raliss tous les premiers mercredis du mois :

  • 12h00 Dbut de lessai national (son modul)
  • 12h10 Fin de lessai national (son continu)
  • 12h15 Essai communal (son modul)

Que faire ?

Au dclenchement du signal dalerte de la population :

  • en cas de fortes pluies: vacuer (si possible) la zone expose, gagner un point haut sans se mettre en danger;

                                            Evacuer la zone dangereuse Rejoindre un point haut

  • autres situations  : Obturer les arations
    • Se mettre en scurit dans un local clos, de prfrence sans fentre, en calfeutrant soigneusement les ouvertures, y compris les arations, aprs avoir arrt ventilation et climatisation, et rduit le chauffage (En effet, la mise en scurit est le premier rflexe avoir, de loin le plus efficace dans la majorit des cas. Mme si lisolation nestFermer les portes et fentres pas parfaite (par exemple fentres brises), cette mesure permet de limiter les effets dune catastrophe. En cas dexplosion ou de nuage toxique, et en attendant les consignes donnes par les autorits, la mise en scurit doit se faire de prfrence dans des locaux situs en sous-sol ou le plus possible au centre des btiments);

 

 

    • Ne pas fumerne pas fumer, viter toute flamme ou tincelle, fermer le gaz;

 

 

    • Prendre le ncessaire d'urgenceprendre le ncessaire durgence (radio portative, papiers administratif, argents, mdicaments, bouteille deau);

 

 

    • Laisser les enfants  l'colelaisser les enfants lcole : les enseignants veilleront sur eux;

 

 

    • Consulter le site www.nimes.frcouter la radio ou la tlvision (Radio France : France Inter, France Bleu ; Rseau France outre-mer ; France 3) o seront donnes les premires informations sur la nature du risque et les premires consignes appliquer. Cest le prfet du dpartement o se produit laccident qui Ecouter la radiocompose le message radiophonique dalerte transmis par radio. En cas dvnements pluvieux intenses, vous pouvez consultez le site internet de la Ville de Nmes;

 

 

    • Ne pas tlphonerne pas tlphoner (ni par le rseau fixe, ni par le rseau mobile) afin de ne pas encombrer le rseau qui doit rester libre pour les secours;

 

 

    • ne sortir quen fin dalerte ou sur ordre dvacuation dcid par le responsable des secours (Cet ordre est diffus par radio et tlvision ou tout autre moyen efficace (haut-parleurs, messages tlphoniques) .