Rechercher

agenda

Janvier - 2013
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
  01 02 03 04 05
06 07 08 09 10 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31  
Vendredi 11 janvier 2013

Lien vers les projets d'aménagement en cours
Accueil - Urbanisme/Habitat - Prévention des risques - Carrières et cavités souterrai...

Carrières et cavités souterraines

A+A-

L’Etat a la charge d’identifier les cavités souterraines d’origine naturelle. Les collectivités ont la charge de recenser les carrières souterraines ou à ciel ouvert et les marnières présentes sur leur territoire.

Ces données, portées à la connaissance des citoyens, leur permettent d’être informés du risque d’effondrement des sols du fait de la présence de carrières et de cavités souterraines.

Carrières à ciel Ouvert

Plusieurs carrières à ciel ouvert sont présentes sur notre commune. La quasi-totalité de celles-ci ne sont plus en activité, laissant un front de taille exposé aux éléments. Parmi celles-ci, il est évidemment nécessaire de souligner la présence des carrières romaines.

Certaines carrières à ciel ouvert ont également fait l’objet d’une urbanisation avec la création d’ensemble immobilier au sein-même de l’ancienne zone d’extraction.

En cas de dégradation du front de taille, les personnes et les biens peuvent être directement exposés à un risque de chute de pierre ou, si l’habitation se trouve au dessus du front de taille, à un risque de glissement de terrain.

Il y a, sur la Commune, 20 carrières à ciel ouvert identifiées :

  • Carrière « Rouvin » 9002, chemin des justices
  • Carrière située 10, rue des remparts romains
  • Carrière située chemin de Roquemaillière
  • Carrière située 241, rue de la Gaffone
  • Carrière romaine de Roquemaillière située ancienne route d’Anduze
  • Carrière située 60, chemin des carrières
  • Carrière située sous le chemin du Quartier d’Espagne
  • Carrière située 326, chemin de la Cigale
  • Carrière située avenue de Santa Cruz, face au sanctuaire «Santa Cruz»
  • Carrière située 77, chemin des limites
  • Carrière située 115, route d’Uzès (Parcelle CI1394)
  • Carrière située 115, route d’Uzès (Parcelle CI1421)
  • Carrière romaine de Barutel, Mas de Constant
  • Carrière située Mas de Constant
  • Carrière située 9032, boulevard périphérique Ouest, 3 chemin des compagnons
  • Carrière située 407D, chemin d’Alesti
  • Carrière située 244, chemin de Russan
  • Carrière située route de Dions : carrière en activité non implantée sur la commune mais limitrophe
  • Carrière située avenue de Santa Cruz, coté sanctuaire «Santa Cruz»
  • Carrière située 385, chemin de la Cigale

Dans le cadre d'une vente, location ou pour votre simple information, vous pouvez identifier, grâce au plan interactif du site internet, si votre parcelle se trouve à proximité d'une carrière à ciel ouvert:

  • Cliquer sur plan interactif,
  • Cliquer sur l'onglet "Ajouter"
  • Sélectionner "Carrières" dans la rubrique "Environnement"
  • Localisez votre parcelle cadastrale

Des représentations schématiques et indicatives des fronts de tailles apparaissent sous forme d'un trait noir. Vous pouvez ainsi visualiser si votre parcelle se trouve à proximité d'une carrière à ciel ouvert.

Cavités souterraines naturelles

Les cavités souterraines naturelles et d’origine humaine présentes sur la Commune sont recensées par le «BRGM».

Il s’agit de l’établissement public de référence dans l’application des sciences de la terre pour gérer les ressources et les risques du sol et du sous-sol.

Le BRGM a identifié 34 cavités souterraines sous notre commune.Vous pouvez consulter la liste de ces cavités sur le site suivant :

Cavités souterraines

Cavités souterraines d’origine humaine

A la différence des cavités naturelles, certaines cavités sont liées à l’activité humaine comme, par exemple, les mines de charbon.

Ces cavités peuvent représenter un risque en cas d’effondrement. En activité ou non, elles font l’objet d’un recensement.Il n’y a, sur la commune, aucune cavité recensée de ce type.

Le «BRGM» ne fait mention d’aucune information sur ce point.

De plus, en l’état de notre connaissance du sous-sol et selon la Direction Régionale de l’Industrie, de la Recherche et de l’Environnement Languedoc-Roussillon, aucune carrière souterraine n’a été exploitée sur le territoire communal.