Découvrir Nîmes...
 
Agenda
du : au :
Valider
Décembre 2018
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
 
 
 
A+ A-

Requalification de Carré d'Art Jean Bousquet


 

Un accueil amélioré, des services optimisés, un bâtiment adapté aux nouveaux usages numériques, une performance énergétique, une accessibilité accrues : Carré d’Art s’est adapté aux exigences du XXIe siècle dans le respect de son identité architecturale.

Un lieu repensé pour de nouveaux usages
Aujourd'hui on vient de plus en plus à Carré d’Art pour :

  • pour bénéficier d’une source riche d’information,
  • visiter une exposition,
  • participer à une formation ou un atelier jeunesse,
  • assister à une conférence...

Autrefois équipements culturels encombrés de rayonnages, les bibliothèques évoluent en véritables lieux de vie multifonctionnels où toutes les générations se côtoient. On doit pouvoir y déambuler facilement et librement, accéder à des équipements modernes, confortables intégrant les nouvelles technologies. L'équipement doit être équipe du wifi à 100 %.

 

Architecture et patrimoine préservés
Conçus dans les années 80, inaugurés en 1993, les espaces de Carré d’Art dédiés à la bibliothèque nécessitaient une réhabilitation et une réorganisation. La Ville a pensé un réaménagement des espaces sans dénaturer l’identité du bâtiment conçu par Norman Foster.

  • Reprise de matériaux nobles comme le bois et l’inox,
  • fabrication sur-mesure d’une partie du mobilier,
  • remplacement des sas d’entrée par des portes à tambour plus hermétiques,
  • respect des façades de verre et des murs de béton,
  • modèles de luminaires que l’on conserve mais dont on améliore les performances pour un confort de lecture accru et une consommation d’énergie plus faible.

Discret mais indispensable, tout le câblage a été revu afin d’assurer une connectivité parfaite. 

Une performance énergétique accrue
Une amélioration de la performance énergétique est programmée conjointement, dans le cadre d’un dialogue compétitif. Le cahier des charges a prévu une amélioration de 35 % des performances énergétiques des trois bâtiments municipaux les plus énergivores : Carré d’Art, Musée des Beaux-Arts et centre Pablo Neruda.
Concernant Carré d’Art, où l’on ne peut revoir la structure de verre, il a été question essentiellement d’installer une chaudière de dernière génération, de modifier l’éclairage et de changer le système de refroidissement.

En chiffres
Travaux : 6,7 M€ dont 4,2 M€ de subventions.
Durée : 2 ans

Réouverture le 3 avril 2018

Des espaces réorganisés

 

1 - Au niveau le plus bas
l’Atrium est revisité avec de nombreuses transformations. La salle d’exposition, complètement refaite et modernisée, s’avance sur l’espace central. À sa gauche est aménagé l’auditorium, dont l’accès est désormais aussi visible du balcon du rez-de-chaussée. Des salles de formation et de création numériques prennent place en pourtour, tandis que les bureaux des personnels de la bibliothèque y sont regroupés. Le centre régional de documentation en art contemporain, dépendant du musée, reste à sa place et n’est pas impacté par les travaux.

2 - A l'entresol
sera regroupée sur un seul niveau toute l’offre documentaire adulte : livres, musique, cinéma, presse thématique. Les usagers pourront y enregistrer euxmêmes les emprunts sur des automates. La salle de recherche et patrimoine sera agrandie, des salles de travail dédiées proposées au public. Détente assurée sur chauffeuses et poufs, avec un espace de jeux vidéo, un salon tablettes et ordinateurs en libre-service, des places d’écoute musicale et de visionnage de film. Le personnel y sera mobile et identifiable, à disposition du public.

3 - Au rez-de-chaussée
toute la séquence d’accueil a été repensée. L’accueil général et la billetterie du musée seront mis en commun et placés près de l’entrée principale, tandis qu’un accueil bibliothèque sera positionné à la place de l’actuel kiosque près de l’entrée secondaire. Pour un retour 24h/24, une boîte à livres sera accessible à l’extérieur. Un mobilier signalétique et des écrans d’information faciliteront l’orientation du public dès les premiers pas. On pourra toujours s’asseoir confortablement pour consulter la presse du jour, les nouveautés du catalogue et admirer les expositions présentées sur l’espace modulable remplaçant le « mur Foster ».

4 - Au 1er étage
la section jeunesse est agrandie, avec plus d’espace pour la petite enfance (+ 40 mètres carrés), la salle de conte rééquipée, des ordinateurs placés en libre- service et un nouvel espace jeux vidéo créé.

Nous suivre

Veuillez tourner votre tablette pour consulter le site confortablement.