Candidature UNESCO

Une grande histoire
à partager...

soutiens

Soutenez
faites monter
le compteur !

UDERZO, Sandrine Bonnaire, Patrice Leconte...

Ils nous soutiennent déjà. Et vous ?
Ces personnalités et de nombreuses autres ont déjà apporté leur soutien à la candidature. 

En savoir +

2 000 ans et pas une ride

La candidature en images Arènes, Maison Carrée, jardins de la Fontaine... découvrez notre patrimoine d'exception

En savoir +
A+ A-
TourismeUn Bocuse d'argent au Musée de la Romanité lundi 17 juillet 2017

Un Bocuse d'argent au Musée de la Romanité

Franck Putelat proposera dès le 2 juin 2018 une brasserie gastronomique et un café au sein du musée de la romanité. Ce chef étoilé de 47 ans officie depuis près de deux décennies à Carcassonne, d'abord à la Barbacane, restaurant de l'Hôtel de la Cité, qu'il a crédité d'une étoile au Michelin, puis dans son restaurant, "Le parc", deux étoiles au Michelin depuis 2012. Titulaire en 2003 du Bocuse d'argent, il est alors considéré par ses pairs comme vice-champion mondial de la gastronomie. Pour Nîmes, où il sera présent un jour par semaine, il assurera un service 7 jours sur 7 jusqu'à 23 heures, et proposera une cuisine de qualité à des prix accessibles (menus à 18 € le midi en semaine, moins de 32 € soirs et week-ends), conçue à partir de produits régionaux et de saison.

Professionnalisme et talent au service du rayonnement de Nîmes

Sur le thème des 4 temps, chaque saison verra le renouvellement du plat signature de Franck Putelat. Unique dans le monde de la gastronomie, un chef de réputation internationale sera invité tous les 4 mois à proposer un plat signature. Cette ouverture rendue possible par le réseau des lauréats des Bocuses d'Or auquel appartient Franck Putelat favorisera l'approche de la cuisine internationale pour les Nîmois tout en faisant rayonner davantage la ville au-delà des frontières. Le café proposera une carte gourmande de restauration rapide,  également signée Franck Putelat. 

Au rythme de la cité

"L'endroit, au pied des arènes, est idyllique" a déclaré le futur chef du Musée qui garde encore secrètes les recettes qu'il compte y réaliser. Une vingtaine de personnes va être recrutée prochainement afin de constituer une brigade opérationnelle qu'il formera lui-même. Des correspondances gastronomiques seront établies en fonction de l'animation de la cité, lors de la fête de la truffe ou des Grands jeux romains... Choisi par un jury interne pour la qualité, l'originalité de son offre et la solidité de son plan financier, nul doute que Franck Putelat enrichira les propositions gastronomiques du territoire, déjà bien représentées.

 

 


Nous suivre

Veuillez tourner votre tablette pour consulter le site confortablement.