A+ A-
PatrimoineLe Musée de la Romanité se termine lundi 17 juillet 2017

Le Musée de la Romanité se termine

Le bâtiment du futur musée se termine, après 32 mois de travaux, et livre sa forme définitive.L’année à venir permettra d’installer les œuvres, les dispositifs muséographiques, les outils de réalité augmentée… Tout ce qui vous fera vivre un voyage inoubliable à travers 22 siècles d’histoire nîmoise ! 

Découverte en images : cliquez ici

Un dialogue architectural fort

La façade unique conçue par Elizabeth de Portzamparc est désormais terminée. Les ondulations de mosaïque se mêlent aux reflets des arbres, de la lumière et du ciel, instaurant un dialogue architectural singulier entre le patrimoine ancien des Arènes bi millénaires et une architecture contemporaine qui s’exprime en complémentarité. La façade a été posée manuellement, chaque lame de verre étant ajustée spécifiquement. Elle est constituée d’une double peau en verre sérigraphié qui enveloppe le musée sur ses quatre faces et filtre les rayons du soleil nîmois. La structure prend la forme des plis d’une toge évoquant la légèreté et supporte 6708 lames qui couvrent une surface de 2500m2. Chaque lame comporte sept carrés sérigraphiés.

Les collections ont inspiré le dessin de la façade, les carrés de verre évoquent subtilement les mosaïques romaines, dont certaines font partie des pièces majeures du musée.  Cette structure, très fine et légère est unique au monde. Elle offre une alternative aux façades de verre moulées, trop lourdes pour ce bâtiment situé en zone sismique et permet de réaliser des économies de matières premières et de coûts de fabrication. Le projet a été pensé comme éthique et responsable, tant pour les finances publiques que pour l’environnement.

Un musée ouvert sur la ville

Dans quelques mois, la palissade sera retirée pour laisser apparaître le rez de chaussée entièrement vitré et le passage, comme une rue intérieure ouverte dans le prolongement du rempart augustéen, permettra de passer sous l’évocation de l’entrée du sanctuaire de la source et de se diriger vers le jardin public archéologique. Les travaux des jardins débuteront dès septembre et pourront ainsi bénéficier des plantations automnales.

Accueillir les visiteurs

Au rez de chaussée du musée, la borne d’accueil et son escalier à double révolution qui vous emmènent vers l’exposition permanente… comme une aspiration à remonter le temps ?

Une vue imprenable pour déjeuner

Faire une pause devant cette vue époustouflante depuis la terrasse du restaurant dont les fourneaux seront tenus par le prestigieux chef Franck Putelat pour des formules de type « bistronomie »… 

360° sur la ville

Le toit terrasse a été entièrement végétalisé avec une variété de sédum, une plante rampante qui demande le plein soleil et une absence quasi-totale d’arrosage ! Au fil des allées de bois, vous découvrez une incroyable vue à 360° sur Nîmes et ses alentours.

Quelques chiffres clé :

4 ans de travaux et une livraison du bâtiment en juillet 2017, dans les délais annoncés.

38 millions d’euros HT : un budget respecté pour la construction du bâtiment et sa muséographie

6708 lames de verre

2500m2 de façade de verre

360° : la vue depuis le toit terrasse.

Ils ont construit le musée

Depuis 4 ans, nous avons arpenté le chantier, à toutes ses étapes. La construction d’un tel bâtiment, au pied des Arènes bimillénaires reste une extraordinaire aventure humaine.De nombreuses personnes se sont relayées, des dizaines de corps de métiers, ils étaient souvent plus d’une centaine en même temps sur ce chantier. La Ville de Nîmes souhaite, par ces quelques lignes, remercier chacun d’entre eux pour leur savoir-faire et leur implication.

 Tout savoir sur le Musée

Nous suivre

Veuillez tourner votre tablette pour consulter le site confortablement.