Candidature UNESCO

Une grande histoire
à partager...

soutiens

Soutenez
faites monter
le compteur !

UDERZO, Sandrine Bonnaire, Patrice Leconte...

Ils nous soutiennent déjà. Et vous ?
Ces personnalités et de nombreuses autres ont déjà apporté leur soutien à la candidature. 

En savoir +

2 000 ans et pas une ride

La candidature en images Arènes, Maison Carrée, jardins de la Fontaine... découvrez notre patrimoine d'exception

En savoir +
A+ A-
CultureFestival Flamenco ou la passion du chant mardi 21 novembre 2017

Festival Flamenco ou la passion du chant

Crédit photo : Benjamin Mengelle

Du 9 au 20 janvier le sud de l’Espagne viendra nous réchauffer avec la 28ème  édition du Festival Flamenco. Un évènement international attendu par les aficionados. Concerts, danse, musique en tout pas moins de 12 spectacles seront au rendez-vous de ce festival devenu incontournable. Les artistes confirmés et les talents émergeants  vont se succéder sur la scène du théâtre Bernadette Lafont, mais aussi de l’Odéon et de Paloma. Pour ouvrir cette temporada, l’inventif Andres Marín réinvente le mythe fondateur de la culture hispanique à travers l’emblématique Don Quixote.

Le chant tout en puissance
François Noël, directeur du Festival Flamenco et Patrick Bellito conseiller artistique ont réalisé des cartels mettant en avant le chant et le flamenco puro. Celui d’Estrémadure revient avec ses meilleurs ambassadeurs pour transmettre son patrimoine. D’autres voix transporteront le public tout au long de cette édition à commencer par le voile singulier de  celle de Pepe de Pura. Chants de lutte, d’espoirs et de fraternité avec le spectacle la Pasionaria, à la profondeur et l’authenticité de la voix de Maria Peña en passant par la puissance et la pureté de Luis Moneo et Antonio Reyes, au solo de David Carpio et à la fougue explosive de la jeune chanteuse gitane La Fabi, le Festival Flamenco aura des sonorités hétéroclites.

Mais aussi…
Pour les férus de guitare, Rafael Riqueni, le génial guitariste de Triana, revient en force avec tout son jeu. Créateur inclassable, il incarne la grâce à l’état brut. Enfin, pour les amateurs de danse, El encuentro avec David Mora, sera sans nul doute une rencontre endiablée où il exprime toute l’énergie vitale du flamenco d’aujourd’hui. Ce cycle se clôturera avec une autre star incontestable de l’art flamenco, Israël Galvan et son spectacle la Fiesta. Une fête de "otro mundo", celui du chorégraphe qui transgresse les tabous, les frontières et les idées reçues.

Renseignements et billetterie : www.theatredenimes.com

Nous suivre

Veuillez tourner votre tablette pour consulter le site confortablement.