A+ A-
CultureThis is not a love song : la 6ème édition se dévoile mercredi 24 janvier 2018

This is not a love song : la 6ème édition se dévoile

 

Pour cette 6ème année, Paloma continue de faire rêver son public en mettant à l’honneur la musique indépendante. Le festival This is not a love song, créé par Paloma et l’association nîmoise Comme On People, a l’ambition de valoriser la scène indé-rock nationale et internationale. Chaque année, le public s’agrandit, séduit par sa programmation hétéroclite et sa convivialité. Du 1er au 3 juin, ce sont 50 groupes qui se succèderont sur 4 scènes.


Les premiers noms sont maintenant connus et on sait que le festival tiendra sa promesse : faire se côtoyer des artistes d’envergure et d’univers musicaux différents. Car au TINALS, il faut découvrir ! Ainsi l’a participation de Phoenix, connu du grand public, ne passera certainement pas inaperçu, ainsi que celle de Beck.  On retrouvera Ty Segall et The Breeders, déjà venus au TINALS. The Jesus & Mary Chain, Father John Misty, Sparks et John Maus feront figures de groupes de référence. Mais aussi Peter Perrett, Flat Worms, Cigarettes After Sex, Deerhunter, The Black Madonna, Dead Cross, Vince Staples et Ezra Furman.
Côté nouveaux talents, il y a aura l’électro pop de Bayonne et Superorganism, la folk avec la Néo-Zélandaise Aldous Harding, de la soul avec Nick Hakim, le récent projet Black Bones d’Anthonin Ternant, le supergroupe Warmduscher, le trio post-punk Moaning, le punk de Flat Worms, et le mélange de garage, punk et psyché de Prettiest Eyes !

D’autres noms sont attendus dans les semaines à venir.

Pour découvrir tous ces groupes et acheter vos billets, rendez-vous sur le site du festival This is not a love song.

Nous suivre

Veuillez tourner votre tablette pour consulter le site confortablement.