A+ A-
EducationLa Ville prépare la rentrée mardi 28 août 2018

La Ville prépare la rentrée

Une semaine avant la rentrée, la Ville réceptionne les chantiers des entreprises menés durant l’été dans les bâtiments scolaires. Jean-Paul Fournier et Véronique Gardeur Bancel adjointe au maire, déléguée à l’éducation ont visité ce lundi 27 août, les écoles maternelle et élémentaire Paul Langevin à Pissevin, avec les équipes municipales en charge des travaux.

Avec plus de 2,4 millions d’euros de travaux investis, la municipalité assure une gestion dynamique des écoles pour :
-améliorer le cadre d’étude des élèves
-appliquer les nouvelles règlementations
-s’adapter à l’évolution des besoins fonctionnels des enfants et du personnel.

Dédoublement des classes

Dédoublement d'une classe école Lakanal avec création d'une cloison.


Limiter à 12 élèves l’effectif des classes de CP dans les zones d’éducation prioritaires renforcées (REP+), c’est la mesure du gouvernement mise en place en septembre 2017 à laquelle la municipalité a dû s’astreindre. Cette année, le dispositif se déploie pour les classes de Ce1 en REP+ et de CP en REP.
A Nîmes, lors de la rentrée 2017, les services techniques de la Ville ont assuré la création de CP dédoublés dans les écoles en REP+, soit 22 espaces supplémentaires qui avaient été aménagés durant l’été, pour un coût de 175 000€, auquel la municipalité avait dû faire face seule, sans aucun soutien financier de l’Etat. Cette somme englobait les travaux effectués dans les écoles, l’achat de mobilier et de tableaux blancs interactifs pour chacune de ces nouvelles classes.

Pour cette nouvelle année scolaire, diviser les classes de CP en REP et Ce1 en REP+ en deux, a demandé de pousser encore les murs afin de trouver des salles supplémentaires. Un travail colossal pour les équipes des services techniques de la Ville. 15 établissements scolaires sont concernés. Cela génère pour la Ville un coût de 400 000€ qui s’est une nouvelle fois adaptée, en répondant au mieux à ces changements pour le confort et le bien être de chaque élève, même si cela demande un investissement financier conséquent sans financement de l’Etat. Les locaux ont été définis en accord avec les équipes enseignantes, pour accueillir par niveau 14 enfants maximum, afin de permettre à certains moments de la journée des regroupements. Les aménagements de ces nouveaux espaces scolaires sont de qualité, et tiennent compte notamment des nuisances sonores.

 
Les autres travaux
En réponse aux recommandations de l’Etat, la Ville a réalisé un programme d’investissement en 2017 et 2018 pour répondre au risque attentat. 620 000 euros ont été affectés à la sécurisation des écoles.

Des interrupteurs ont été installés dans chaque classe et restaurants scolaires afin de donner l'alerte en cas d'intrusion. L'alarme est directement reliée aux forces de l'ordre.

A Gustave Courbet et au Carmel, des travaux de performance énergétique prévus sur 2 ans ont été lancés. Cette première tranche a permis de remplacer les façades, les menuiseries et de reprendre l’étanchéité dans le premier établissement. Quant au second, les menuiseries et la chaudière ont été remplacées et la toiture isolée.

Dans d’autres bâtiments des remises en état ont été faites sur les sols, les menuiseries, les sanitaires, l’accessibilité, et les cours. 

Le bloc sanitaire de l'école maternelle Paul Langevin a été entièrement refait à neuf.

La cour de récréation de l'école élémentaire Lakanal a été sécurisée. Le revêtement de la cour a été refait et des jeux au sol ont vu le jour.

 

 

Nous suivre

Veuillez tourner votre tablette pour consulter le site confortablement.