A+ A-
FestivitésCartels : Promouvoir les talents actuels de la tauromachie mardi 2 avril 2019

Cartels : Promouvoir les talents actuels de la tauromachie

A Nîmes on est toujours à la recherche de l’exclusivité dans la programmation des cartels. Cette année encore Simon Casas, directeur des Arènes, tient ses promesses en proposant 5 corridas, une novillade, une corrida de rejón et une course camarguaise. Ce sera donc une Feria placée sous le signe de l’actualité tauromachique, des nouveaux talents et des grands évènements.

Trois toreros français feront l’ouverture de cette Feria. Thomas Dufau, Juan Leal et Thomas Joubert qui s’est brillamment illustré à Nîmes en 2018 face à un toro de Jandilla, seront face à l’élevage des toros d’El Torero. Le samedi matin, les novilleros Francisco Manuel, Diego San Roman et El Rafi, lauréat 2018 de la Cape d’Or, affronteront les novillos de Pagès-Mailhan. En soirée les toros de Jandilla dotés d’une grande bravoure verront le retour dans nos Arènes d’Antonio Ferrera, d’Emilio de Justo grand torero en devenir et Toñete qui a pris son alternative en septembre à Nîmes. Le dimanche matin face au Victoriano del Río, se déroulera comme aime à l’appeler Simon Casas la corrida de l’art avec trois nouveaux artistes : Diego Urdiales qui passionne l’afición, Paco Ureña qui fait sa réapparition à Nîmes après sa blessure à l’œil en septembre dernier et le jeune prodige sévillan Pablo Aguado qui triomphe par ses qualités artistiques. En soirée aura lieu la corrida évènement de cette Feria, le mano a mano Sébastien Castella, Roca Rey, torero le plu attractif du moment sur le haut du podium des nouveaux talents. Ils seront face à six toros de Juan Pedro Domecq. Le lundi place à la traditionnelle corrida de rejón avec à l’affiche Pablo Hermoso de Mendoza, Léa Vicens et Guillermo Hermoso de Mendoza qui confirmera son alternative. Cette Feria se clôturera sur un autre évènement avec les toros de Victorino Martin, programmés nul par ailleurs dans les arènes du sud-est, qui ont connu un succès exceptionnel lors de la Feria des Vendanges. Face à eux, Octavio Chacón, triomphateur de la dernière Feria des Vendanges, Pepe Moral et Rubén Pinar qui revient à Nîmes après neuf ans d’absence. Des cartels passionnants, composés de toreros aux différentes personnalités dont la grandeur des triomphes fait l’actualité avec virtuosité.

 

 

Nous suivre

Veuillez tourner votre tablette pour consulter le site confortablement.