A+ A-
Vie associative et des quartiers, SolidaritéJournée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes lundi 25 novembre 2019

Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes

Ce lundi 25 novembre, c'est la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes. Plusieurs initiatives sont proposés toute la semaine, pour sensibiliser sur ce sujet à Nîmes.

  • Le lendemain, mardi 26 novembre, le service prévention de la Ville de Nîmes organise une réunion sur le thème de la lutte contre les violences faites aux femmes, le sujet fait l'objet d'une fiche action de la stratégie territoriale de sécurité et de Prévention de la Délinquance.  Sont conviés : les partenaires en la matière (Parquet, Police Nationale, Préfecture, CD, CCAS... ) mais aussi les associations œuvrant sur Nîmes (AGAVIP, CIDDF …).
  • L'ONG Soroptimist, qui à une antenne nîmoise, va illuminer la Tour de l'Horloge en couleur orange, à compter du 25 novembre 18h30 et cela durant 10 jours. La couleur orange est celle la lutte contre les violences faites aux femmes. Cette mobilisation, et le symbole visible utilisé, adressent un signe fort à nos concitoyens au service de cette cause. L'association propose aussi la projection du film Une Femme d'exception avec Felicity Jones, le vendredi 29 novembre à 20h30 au Cinéma le Sémaphore.

Questions à Béatrice Bertrand – Présidente du CIDFF30 Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles du Gard

Quels sont les chiffres importants à retenir sur le sujet des violences aux femmes et des féminicides ? 

Aujourd’hui 120 femmes ont été tuées en France depuis le début de l’année 2019, c’est en augmentation comparé à 2018 ou le total était de 121 femmes tuées sur l’année entière. Au CIDFF30 (Centre d’Information sur les droits des femmes et des familles du Gard) on a remarqué une hausse de la fréquentation. Mais une question se pose : Y’a-t-il plus de femmes battues dans le Gard ? Ou est-ce que les femmes osent enfin pousser les portes de notre association ? Car on sent que depuis le phénomène #metoo, la parole est plus ouverte et le message passe mieux. 

Quelles sont les actions menées dans le Gard et à Nîmes pour lutter contre les violences faites aux femmes ?

Depuis un an, l’association travaille sur la prévention des féminicides, on a mis en place des outils d’évaluation du danger pour les femmes victimes de violences conjugales. Ces outils sont innovants et devrait faire partie des recommandations du gouvernement sur ce sujet. Tout a commencé en 2018 durant un colloque organisé en partenariat avec la Ville de Nîmes. Christine Drouin, criminologue au Québec est venue présenter les outils canadiens en termes d’accueil des victimes. Car le policier ou le gendarme qui reçoit la victime doit être formé pour comprendre, prévenir et agir. Cela peut éviter la récidive de la violence et donc le féminicide. Le Gard est innovant sur cette question, puisque nous sommes le premier département à utiliser ces outils.

--

Numéro d'appel en cas de violences : 319

Nous suivre

Veuillez tourner votre tablette pour consulter le site confortablement.