Rechercher

agenda

Janvier - 2013
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
  01 02 03 04 05
06 07 08 09 10 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31  
Vendredi 11 janvier 2013

Lien vers les projets d'aménagement en cours
Accueil - La Mairie - Communiqués de presse

Communiqués de presse

A+A-

 
Retour
Lundi 12 Septembre 2011

  Attentats du 11 septembre 2001 

Le 11 septembre 2001, le Monde a assisté à l’action terroriste la plus meurtrière et la plus terrifiante de toute l’Histoire.
Depuis 10 ans, chacun garde en image les effroyables impacts des avions déviés par des kamikazes sur les deux tours jumelles new-yorkaises et sur le ministère de la Défense à Washington. Depuis 10 ans, chacun se souvient de ces milliers d’innocents assassinés par les tenants du fanatisme, du sectarisme, de l’intolérance et du choc des civilisations.
Aujourd’hui, je veux avoir une pensée à la mémoire des victimes de ces attentats aveugles et dire au peuple américain, qui a payé un lourd tribut ce jour néfaste, que la France reste solidaire, une décennie plus tard, dans ce que l’on doit bien appeler une guerre sans merci contre le terrorisme.
Le 11 septembre 2001, l’objectif de cette poignée d’intégristes, liés à la nébuleuse al-Qaida, était bien de déstabiliser la démocratie et de fragiliser la liberté. Toutefois, force est de constater qu’il n’en a rien été depuis; bien au contraire, au regard de ce qui se déroule, en ce moment même, en Afrique et dans les pays arabes.
D’ailleurs, il faut éviter, sur le sujet du terrorisme islamiste, certains écueils, notamment celui de l’amalgame, en précisant, à nouveau, qu’il existe dans le Monde, mais aussi en France, une très large majorité de musulmans qui pratiquent une religion d’ouverture et de dialogue, loin de celle véhiculée par ces terroristes.
Cet épisode tragique nous démontre une nouvelle fois que les démocraties sont fragiles. Fruit de la philosophie des Lumières et des Révolutions du 18ème siècle, le modèle démocratique n’est sûrement pas une évidence pour tout le monde. Il demande un engagement citoyen de chaque instant, une défense quotidienne et acharnée des notions sacrées d’Etat de droit et de liberté, qu’elle soit individuelle ou collective, de pensée ou de culte. 

Jean-Paul FOURNIER
Sénateur du Gard
Maire de Nîmes
Président de Nîmes Métropole


Retour