Candidature UNESCO

Une grande histoire
à partager...

soutiens

Soutenez
faites monter
le compteur !

UDERZO, Sandrine Bonnaire, Patrice Leconte...

Ils nous soutiennent déjà. Et vous ?
Ces personnalités et de nombreuses autres ont déjà apporté leur soutien à la candidature. 

En savoir +

2 000 ans et pas une ride

La candidature en images Arènes, Maison Carrée, jardins de la Fontaine... découvrez notre patrimoine d'exception

En savoir +
La Mairie
 
Agenda
du : au :
Valider
Novembre 2017
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
 
 
 
A+ A-

Communiqués de presse

 
<- retour:
lundi 29 août 2016

  Décès de Michel Butor 

C’est avec tristesse que Nîmes a appris le décès de Michel Butor.
 
Certes, les artistes ne meurent jamais, puisque leur œuvre demeure. Et celle de M. Butor traverse(ra) le temps.
La ville de Jean Paulhan a souvent reçu l’auteur de « la modification », œuvre majeure de la littérature universelle qui, dès sa parution, a marqué inexorablement le domaine de l’écrit, et donc – et surtout – en amont, celui de la pensée.
C’est grâce à son amitié avec le plasticien et éditeur d’art installé à Poulx Patrice Pouperon (décédé en 2010) que Michel Butor est devenu un fidèle de Carré d’Art.
Salopette grise et barbe à l’unisson sont si souvent apparues, tant à l’occasion d’expositions, notamment de livres d’artistes que de rencontres avec le public de ses lecteurs.
On se souvient de son « Hymne à Nîmes », parue en 2003 aux éditions de la Garonne, dirigées par son ami Pouperon (« Près de la Maison Carrée… »).
Michel Butor, clé de voûte du « Nouveau Roman », a notamment signé la préface du catalogue du Salon du Livre d’artistes organisé par Carré d’Art - Bibliothèque en 2004.
Ce philosophe, enseignant, auteur notamment d’un « Don Juan en Occitanie », est venu à la rencontre des classes de terminale du Lycée Philippe Lamour où Martine Roche l’avait reçu.
Prix Renaudot, lauréat du Prix Fénéon (ce qui le rapprochait davantage encore de Jean Paulhan), Michel Butor a été distingué par le Grand Prix de littérature de l’Académie Française savante Compagnie qu’il aurait été surréaliste de le voir intégrer… en salopette !
 
Nîmes salue ses recherches, qui le situent parmi les créateurs essentiels amis de Carré d’Art.
 
Daniel-Jean Valade
Adjoint au Maire
délégué à la Culture


<- retour:
Nous suivre

Veuillez tourner votre tablette pour consulter le site confortablement.