A+ A-
Risques majeursAlerte canicule : les recommandations mardi 31 juillet 2018

Alerte canicule : les recommandations

Le Gard est placé en vigilance orange (niveau 3) canicule depuis lundi 30/07 16h sans date prévisionnelle de fin d’événement. Au plus fort de celui-ci, un pic de température pourra atteindre 41°C en certains points du département avec une baisse limitée des températures durant la nuit (difficilement en-dessous de 22 – 23°C).

La Ville de Nîmes active son dispositif de veille en relation avec la Préfecture. Elle poursuit par ailleurs son plan d'intervention auprès de personnes âgées et isolées recensées par le CCAS.

Les gestes simples à adopter par tous, mais surtout par les personnes les plus fragiles (personnes âgées de plus de 65 ans, handicapées ou dépendantes, jeunes enfants, femmes enceintes, malades chroniques…) doivent également être appliqués lors des déplacements.

Si vous devez prendre la route :
• Évitez de circuler aux heures les plus chaudes et faites des pauses plus fréquentes qu’habituellement, à l’ombre ou dans des lieux frais ;
• Ne laissez jamais les enfants seuls ou sans surveillance dans la voiture.

Pour tous vos déplacements (route, train…) :
• Soyez particulièrement vigilants avec les personnes fragiles ou âgées ;
• Emportez des quantités d’eau suffisante et buvez (ou donnez à boire) régulièrement de l’eau. N’hésitez pas à utiliser les points d’eau ou les fontaines à eau disponibles dans les gares ou sur les aires d’autoroute ;
• Rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps (au moins le visage et les avant-bras) plusieurs fois par jour, par exemple à l’aide d’un brumisateur ;
• Pour le voyage, il est recommandé de se vêtir légèrement en préférant des vêtements amples, légers, de couleur claire ;
• Si vous voyez une personne victime d’un malaise, appelez immédiatement le 15.


La vague de chaleur qui a touché le territoire métropolitain entre les 17 et 25 juin 2017 a montré un excès estimé de 580 décès, qui a touché particulièrement les 15-64 ans.

Il est donc très important de rappeler que toutes les classes d’âges peuvent subir les effets de la chaleur sur la santé. En particulier, il convient d’insister sur la nécessité d’éviter les efforts physiques pendant les vagues de chaleur, aux heures les plus chaudes de la journée que ce soit dans un cadre professionnel, récréatif ou sportif.

Le travail par fortes chaleurs présente des dangers. La canicule ou des conditions inhabituelles de chaleurs sont à l’origine de troubles pour la santé voire d’accidents du travail dont certains peuvent être mortels. Fatigue, sueurs, nausées, maux de tête, vertiges, crampes… Ces symptômes courants liés à la chaleur peuvent être précurseurs de troubles plus importants, voire mortels : déshydratation, coup de chaleur. L’employeur doit prendre en compte les risques induits par les conditions climatiques et adapter le travail en conséquence. La prévention la plus efficace conduit à éviter ou au moins limiter le travail en extérieur par fortes chaleurs. En période de canicule, des mesures préventives simples et efficaces permettent de remédier aux effets de la chaleur :

• Travailler de préférence aux heures les moins chaudes
• Effectuer une rotation des tâches avec des postes moins exposés
• Augmenter la fréquence des pauses
• Limiter le travail physique
• Installer des sources d’eau fraîche à proximité des postes de travail
• Aménager des aires de repos climatisées ou des zones d’ombre…
Il convient également de promouvoir les mesures de prévention individuelle
(habillement de couleur claire, hydratation, alimentation) et d’informer les salariés.

Nous suivre

Veuillez tourner votre tablette pour consulter le site confortablement.