A+ A-
SécuritéBilan et perspectives du Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance jeudi 7 février 2019

Bilan et perspectives du Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance

 

Le travail conjoint entre les différents acteurs de la politique locale de sécurité et de la prévention de la délinquance est primordial. Il est rendu possible grâce au Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPD), présidé par Jean-Paul Fournier, Maire de Nîmes. Ce dernier impulse la politique de sécurité sur la ville et coordonne les moyens mis en oeuvre. Présidé par le Maire, le CLSPD se compose du Procureur de la République, du Préfet, de l’Inspecteur d’académie, du Directeur départemental de la sécurité Publique, des responsables de la sécurité de la Ville et des différents partenaires impliqués dans la sécurité (associations, CHU, parents d’élèves…). 

 

La stratégie territoriale de sécurité élaborée pour les années 2017-2020 met en ouevre 28 actions qui s’orientent autour de trois thématiques : 

- le développement de la prévention en faveur des mineurs et des jeunes majeurs exposés à la délinquance, avec notamment un renforcement de l’action du Conseil des Droits et Devoirs des Familles (CDDF), 

- la lutte contre les violences faites aux femmes et le renforcement de l’aide aux victimes, 

- le renforcement de la lutte contre les infractions occasionnant un trouble de la tranquillité publique. 

 

L’assemblée plénière du CLSPD du jeudi 7 février a été l’occasion de présenter un point étape de la stratégie territoriale de sécurité et de prévention de la délinquance, signée en 2017 et de définir de nouveaux objectifs pour l’année 2019. 

 

Plusieurs grands axes majeurs feront l’objet d’une réflexion et d’actions à long terme sur la lutte contre : 

- l’économie souterraine sur les secteurs de Pissevin Valdegour avec la création d’un Groupement local de traitement de la délinquance (GLTD) piloté par Monsieur le Procureur de la République 

- le harcèlement et la violence faite aux femmes 

- les risques d’insécurité des personnes âgées 

- la lutte du radicalisme 

- l’absentéisme ou le décrochage scolaire.

 

Ces mesures assureront la continuité nécessaire aux actions déjà menées depuis plusieurs années. Renforcer la tranquillité publique et combattre la délinquance des mineurs restent des priorités. 

Un nouveau groupe thématique de proximité sera créé dans le cadre du CLSPD. Il réunira les acteurs de la sécurité et les comités de quartier pour développer davantage le lien et les échanges essentiels avec les Nîmois. 

 

Pour mieux comprendre ce qu’est le CLSPD et comment s’organise la police des Nîmois, rendez-vous sur le journal municipale en ligne en cliquant ici.

 

 

Dans un même temps, Jean-Paul Fournier, Didier Lauga, Préfet du Gard et Pilar Chaleyssin, Présidente de l’Association des Maires du Gard ont signé la Charte de prévention des consommations à risques lors des fêtes traditionnelles. 

Par cet engagement la Ville développe sa politique de prévention des risques pour le bon déroulement des événements festifs à Nîmes : 

- en accompagnant en amont les élus locaux, parents et jeunes dans leur réflexion sur les risques liés aux consommations excessives d’alcool et autres produits psychoactifs en milieu festif, 

- en favorisant la réduction des risques routiers et les usages nocifs de produits psychoactifs,

- en sensibilisant les acteurs relais,

- en participant à la mise en commun des bonnes pratiques,

- en enseignant une fiche d’évaluation du dispositif,

- en désignant un « correspondant aux festivités » qui sera l’interlocuteur privilégié de la Préfecture et du Comité Départemental Education Santé 30,

- en favorisant la mise en place d’espaces de prévention, tenu par des bénévoles dont la mission est de permettre au public de se reposer, poursuivre la fête ou rentrer chez soi, en toute sécurité. 

 

Nous suivre

Veuillez tourner votre tablette pour consulter le site confortablement.