A+ A-
ProximitéLes conseils de quartier dressent leur bilan annuel mardi 12 mars 2019

Les conseils de quartier dressent leur bilan annuel

Lundi 11 mars, les conseils de quartier se sont réunis au Musée de la Romanité pour dresser le bilan des réalisations de l’année 2018.
Chacun des sept conseils de quartier répartis sur le territoire de la ville est doté d’une enveloppe budgétaire de 100 000€, à laquelle parfois la Ville ajoute une participation supplémentaire pour certains travaux d’intérêt général.

Créés en 2002, les conseils de quartier s’affirment comme un lieu privilégié de concertation et de décision pour l’amélioration de la vie quotidienne des Nîmois. Habitants, comités de quartiers (près de 60) associations et institutions : tous se réunissent autour d’une table, quatre fois par an, avec les élus et techniciens municipaux, pour évoquer les évolutions de leur quartier et participer activement à l’amélioration de son cadre de vie.
La constitution de Sept conseils de quartiers, moyens de communication et d'information, de proposition et de concertation avec la population, s'appuie sur les critères suivants :
- le développement de la démocratie participative,
- l'association des habitants à la gestion locale,
- la transparence et la lisibilité de l'action et de la vie publique.
- l'organisation et le suivi des visites de quartiers,
- la liaison entre les différents services municipaux et les conseils de quartiers,
- le traitement des diverses demandes,
- l'application des décisions de ces conseils en lien avec leurs représentants et les services municipaux.La particularité de ces crédits est qu’ils sont rapidement mobilisables, car le processus de décision se fait en direct. La majorité des travaux votés est ainsi réalisée dans les trois mois qui suivent leur adoption. Mais cette action rapide est surtout rendue possible par une importante préparation technique des dossiers en amont, avec examen préalable des problèmes soulevés sur le terrain avec les élus et les techniciens, à la demande des comités de quartier. Lorsque les demandes sont présentées en réunion du conseil, les solutions techniques ont pu déjà être précisément chiffrées.  
Toute l’année, chaque élu effectue ainsi une remontée des informations collectées sur le terrain, tandis que le service municipal de la Direction de la Vie Associative et des Quartiers coordonne les actions. En 15 ans : près de 1500 aménagements ont été réalisés à Nîmes, 12 000 demandes traitées, 2500 réunions de terrains, 10 M € investis.


Pour un montant de 700 000€, 102 aménagements ont été réalisés en 2018, dans le cadre des Conseils de Quartier dont :
- 26 réfections de trottoirs
- 17 réfections de chaussée
- 7 cheminements piétonniers
- 4 ralentisseurs
- 8 ilots
- 3 terrains de boules
- 16 aménagements paysagers
- 9 éclairages (dont 4 solaires)
- 10 boîtes à livres
- 2 radars pédagogiques.

162 réunions de terrains ont été organisées dans le cadre des Conseils de Quartier :
- 62 concernaient la voirie
- 28 concernaient la circulation
- 35 concernaient le cadre de vie
- 17 concernaient la sécurité
- 10 concernaient les bâtiments
- 10 concernaient des sujets divers.

Ces réunions ont permis de traiter 753 demandes en 2018 :
 - 390 concernaient la voirie
- 175 concernaient le cadre de vie
- 58 concernaient la circulation
- 57 concernaient la sécurité
- 30 concernaient le pluvial
- 10 concernaient l’éclairage public
Et 33 demandes ont traités des sujets divers.  

Les Conseils de Quartier réunissent quatre fois par an élus, habitants, institutions, associations et comités de quartier pour examiner les travaux à mener afin d’améliorer le cadre de vie au plus près des quartiers.

En 2019, déjà 124 000 euros votés
124 000€ sont déjà engagés en ce début d’année 2019 visant 18 aménagements :
- 5 réfections de trottoirs (543 chemin du Pont des Iles, intersection Cavalerie/Pont des Iles, entre le 13 et le 15 de la rue Ste Félicité, impasse du cabernet, rue du Romarin)
- 2 poses de potelets (rue de Vérone, avenue de la Liberté)
- 2 réfections de chaussée (impasse Paul Valéry, au niveau du 31 rue Ménard)
- 1  radar pédagogique (chemin de la Planette)
- 3 cheminements piétonniers (Avenue de la liberté, Avenue Maréchal Juin, rue de Vérone)
- 1 table de ping pong en pierre naturelle reconstituée (square Wladimir Guiu)
- 1 jeu d’enfants (Olivette Mas de Possac)
- 2 aménagements paysagers (Allée des Sauniers)
- 1 déplacement de fontaine (Jardin Pierre Gamel)


Nous suivre

Veuillez tourner votre tablette pour consulter le site confortablement.