A+ A-
Aménagement, Tourisme, ProjetPalais des Congrès : le projet en vidéo mercredi 15 janvier 2020

Palais des Congrès : le projet en vidéo

Le jury du concours international d’architecture lancé par la Ville pour réaliser le futur Palais des Congrès de Nîmes a choisi le projet de l’agence Chabanne et associés. 119 candidatures avaient été déposées, soit plus que pour le Musée de la romanité. 

Voici le projet présenté en vidéo, réalisée par le lauréat.

Un bâtiment en cœur de ville

Sur une surface de près de 10 000 mètres carrés, ce bâtiment sera doté d’un auditorium de 700 places et prendra place en 2025 près du musée de la Romanité et de l’actuelle CCI, rachetée par la Ville en vue d’un projet hôtelier. Un positionnement complémentaire à ces deux équipements, qui fonctionneront en synergie. La conception de l’Agence Chabanne, centrée sur l’humain, propose un bâtiment inséré dans son environnement, intuitif à parcourir. Son architecture fait écho à celle du Musée de la Romanité, évoquant ses courbes et jeux de lumières. Doté également d’un toit terrasse, il prendra place au cœur d'un espace de circulation repensé et apaisé. Le respect de l'environnement et la maîtrise des coûts sont au centre du projet.

Son identité marquée doit s’insérer naturellement dans un tissu urbain très dense et respecter la richesse patrimoniale qui l’entoure. Une identité propre et singulière affirmera son originalité et permettra à Nîmes de se démarquer d’une concurrence plus standardisée. La façade en pierre blonde se développe tel un voile protégeant les espaces intérieurs du soleil. Les entrées du Palais des Congrès prennent place de part et d’autre de la rue Jean Reboul en profitant du parvis créé autour de la chapelle Saint Joseph qui sera mise en valeur. 

Le Jardin de la Romanité devient véritablement le cœur de l’ilot, il est agrandi vers l’ouest jusqu’aux façades de la CCI, du Foyer Albaric et de la Chapelle Saint Joseph et il permet une nouvelle connexion piétonne directe et apaisée depuis la rue de la République vers la rue Jean Reboul. Au rez-de-chaussée, l’espace pour les expositions professionnelles est ouvert sur le jardin et permettra l’organisation d’évènements pour le grand public. Au dernier niveau l’espace de restauration des congressistes dispose d’une terrasse avec vue panoramique sur le Musée de la Romanité, son jardin archéologique et les Arènes. 

Réuni le 13 décembre dernier pour choisir le projet architectural et l’équipe de maîtrise d’œuvre, le jury devait examiner quatre dossiers en lice à la suite d'un premier round.  Des agences renommées de Copenhague, Paris, Coire et Aix–en-Provence, avaient été retenues et c’est finalement cette dernière qui est présélectionnée. Composé d’élus et de personnalités extérieures qualifiées, le jury a proposé au maire, qui l’a validé, le choix du projet de l’agence d'architecture et d'ingénierie Chabanne, associée à l’agence 3XN Architects. 

Nous suivre

Veuillez tourner votre tablette pour consulter le site confortablement.