A+ A-
Culture, CommerceRéouverture progressive des lieux culturels et extension des marchés lundi 1 juin 2020

Réouverture progressive des lieux culturels et extension des marchés

La Ville est mobilisée pour une réouverture sécurisée des équipements culturels et des marchés à ciel ouvert. 

Dès mardi 2 juin, les bibliothèques de Nîmes réouvrent partiellement, sous forme de drive pour le retour et l'emprunt de livres sur réservation, l'accès direct aux collections et aux postes de travail n'étant pas accessibles à ce stade. La durée d'emprunt passe à six semaines. Le médiabus reprend également sa tournée, seule l'annexe de Serre Cavalier reste fermée.

Les collections permanentes du Musée des beaux-arts et de Carré d’Art sont de nouveau accessibles aux visiteurs, ravis de profiter à nouveau du bienfait de ces lieux de culture. Dès le 19 juin, les collections de Carré d’Art se déploient sur les deux étages pour rendre compte de la richesse des collections Nîmoises, et en remplacement de l’exposition temporaire initialement prévue (Nairy Baghramian). A partir du 15 juin, le Musée de la Romanité accueille à nouveau le public.

D’abord exposé à la Galerie Jules Salles, c’est au tour de la Chapelle des Jésuites d’accueillir le fonds photographique d’Hervé Collignon de Nîmes dans les années 50, et ce jusqu’au 21 septembre 2020. Des images inédites en noir et blanc, léguées aux Archives municipales de la Ville, qui nous plongent 70 ans en arrière, séquence émotion garantie.

Dès le 1er juillet, le Museum d’Histoire naturelle rouvre ses portes, tout comme la Galerie Jules salles qui présentera une exposition temporaire baptisée « Ours », visible jusqu’au 15 novembre 2020. Le Musée des Beaux-arts ouvre son exposition temporaire « Seyssaud » à la mi-juillet, à l’instar du musée des Cultures Taurines et de son exposition « Camargue », disponible jusqu’au 15 novembre 2020. Le musée du Vieux Nîmes rouvrira quant à lui courant juillet.

L’extension des marchés
Dès le mardi 2 juin (lundi 1er étant férié), les marchés du Chemin Bas d’Avignon et de Valdegour reprennent leur configuration classique avec les étaliers alimentaires et les commerces textiles et bazar. Tout comme le mercredi le marché ouest de la place Goethe qui voit le retour de 40 étaliers textiles et bazars en alternance, rejoindre le bataillon des alimentaires au complet, et celui du jeudi au Mas de Mingue. Pour le marché du Jean Jaurès le vendredi matin, 40 étaliers sont autorisés depuis le 29 mai (contre 20 auparavant). Dès le lundi 8 juin, 107 étaliers textiles/bazars et 26 étaliers horticulteurs pourront de nouveau s’installer sur le parking du stade des Costières.
Les règles de sécurité sanitaire sont toujours en vigueur pour maintenir des conditions de sécurité optimales.

Nous suivre

Veuillez tourner votre tablette pour consulter le site confortablement.