A+ A-
Ils gardent contact aves les personnes fragilesdimanche 24 janvier 2021

Ils gardent contact aves les personnes fragiles

2020 a été une année particulière, le pays a été touché par la COVID-19 et le Centre communal d’action sociale (CCAS) de la Ville de Nîmes a mené des actions en faveur des personnes les plus fragiles. Le Registre des personnes vulnérables, utilisé principalement pour le plan de prévention de la canicule, a été réactualisé et modifié pour pouvoir répondre aux besoins essentiels des personnes concernées : aide alimentaire, distribution de masques et soutien moral.

 

Pendant le premier confinement, beaucoup de services à la personne ont été stoppés et le CCAS a essayé de répondre au mieux à ce manque. Dès le 17 mars, une cellule d’appel a pris contact au moins une fois par semaine avec toutes les personnes inscrites sur le registre, durant toute la période de confinement. Depuis, les personnes sont appelées toutes les trois semaines. Suite à la crise sanitaire, la nécessité d’effectuer une veille tout au long de l’année a été identifiée. L’importance de ce registre, traduite par son inscription dans le plan communal de sauvegarde de la Ville, fait qu’il va devenir permanent et sera utilisé en cas de risques majeurs (inondation, coupure d’eau, alerte terroriste). En 2021, une cartographie plus précise et plus interactive va être mise en place pour localiser plus facilement les personnes.

 

 

Coordination des actions de veille et de distribution

Lucie Maillot a pour mission de mettre à jour le registre des personnes fragiles et isolées. Elle repère tous les jours, à l’aide des partenaires de la Ville, des personnes susceptibles de rejoindre cette liste. Une fois identifiées, elles sont orientées vers les différents services. Pour la distribution et la veille téléphonique, elle mobilise les agents du CCAS, de l’Office des seniors, animateurs, instructeurs ou bénévoles. Des équipes citoyennes, composées de membres d’associations (telle MONA LISA), vont aussi faire des visites de courtoisie auprès de personnes âgées. Le repérage des personnes isolées ou fragiles se fait grâce aux appels des associations, des centres sociaux ou médicaux, assistants sociaux, voisins ou bailleurs. Mais chaque personne doit donner son accord pour être inscrite sur le fichier, c’est l’une des limites du système.

 

+ plus d'infos

Pour s’inscrire sur le registre des personnes vulnérables

ou signaler une personne :

04 66 76 84 84 du lundi au vendredi de 8h à 12h

et de 13h30 à 17h

ou par mail, ccas@ville-nimes.fr

 

Nous suivre

Veuillez tourner votre tablette pour consulter le site confortablement.