A+ A-
Aménagement, Rénovation urbaine, SécuritéLa passerelle Debussy démontée vendredi 30 avril 2021

La passerelle Debussy démontée

La passerelle reliant l'Avenue des Arts à la place Claude Debussy, au quartier Pissevin, a été démontée le 28 avril. Cela faisait plusieurs mois qu'elle n'était plus utilisée par les habitants, elle était devenue un point important de deal et un lieu parfait pour les "guetteurs". 

 

Construite à l'époque pour rejoindre plus facilement l'avenue et la place jusqu'à la médiathèque Marc Bernard, ainsi que le parking P2, sa construction n'avait plus d'intérêt suite à la fermeture du parking en février dernier. La structure en bois, abritant un ascenceur, n'était plus fonctionnelle. Sa destruction permet aussi et surtout d'empècher le trafic. 

 

En mars 2020, la Ville de Nîmes avait déjà entrepris la démolition d'un escalier le long de la galerie Wagner, derrière la médiathèque Marc Bernard. L'escalier était un "repère" des trafiquants. L'objectif était de modifier la disposition de l'espace public afin qu'il ne soit plus propice aux activités illégales.

 

"Les habitant n'en pouvaient plus, il fallait agir" Olivier Larochette, chargé de mission en co-construction de projet à la Ville de Nîmes

 

Le démontage de la passerelle Debussy démontre la volonté de la Ville de démanteler des points de deals et s'inscrit dans une logique de rénovation urbaine, avec comme perspective le projet NPNRU. La galerie Wagner, la dalle Debussy, ses parkings souterrains, les Angloros, les tours Pollux et la barre Bassano ne seront bientôt plus qu’un souvenir tout comme les viaducs Puccini et Utrillo. 

 

Nous suivre

Veuillez tourner votre tablette pour consulter le site confortablement.