A+ A-

Nîmes s'illustre

Un nouveau festival fait son apparition du 2 au 25 juillet, mettant à l’honneur de grandes figures et des signatures montantes de l’illustration.

Nîmes espère bien devenir une place forte de ce genre artistique en plein réveil.

A Arles, la photographie, à Nîmes l’illustration : c’est avec une ambition fougueuse que prend forme cette nouvelle proposition artistique dans la cité des Antonin, déjà bien garnie de possibilités culturelles. Cette manifestation, qui se veut populaire et festive, est le pari insensé d’un groupe de professionnels passionnés, pour la plupart des Nîmois exilés victimes du mal du pays. Margot, Victoria, Sarah, Jonathan, Marie-Laure et les 16 autres membres du collectif « Nîmes s’illustre » ont ainsi trouvé le moyen de conjuguer leurs deux amours, Nîmes et l’illustration, en organisant ce nouveau festival, après un premier essai réussi en 2019 au sein de l’Hôtel de Bernis. Leur initiative s’appuie sur un paradoxe : alors que l’illustration est présente partout dans nos vies, des affiches à la presse en passant par le web, cette discipline artistique en perpétuel mouvement est peu célébrée en France en dehors du champ de la bande-dessinée.

Découvrez le programme par thème ci-dessous

Expositions

Expositions

CHRONIQUES DU MUSEUM
PAR LE PARISIANER POUR LE MUSEUM NATIONAL D’HISTOIRE NATURELLE
UNIVERSITÉ DE NÎMES
Nîmes s’illustre invite l’exposition "Chroniques du Muséum", fruit d’une collaboration entre le projet artistique The Parisianer et le Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris.
21 artistes internationaux, coordonnés par The Parisianer, ont représenté 20 moments clés de l’histoire de notre planète, du vivant et de l’environnement. Du Big Bang à nos futurs possibles et fictionnels, un parcours spatiotemporel à mi-chemin entre poésie, science et fiction. Grâce aux experts scientifiques du Museum, ces chroniques prennent aussi corps dans des récits passionnants à découvrir.
Une chose inédite : l’exposition se tiendra au même moment à l’Universite Vauban à Nîmes et au Jardin des Plantes à Paris. Cet effet miroir donne de l’impact à cette démarche artistique de  vulgarisation des savoirs.
Une belle occasion de sensibiliser le public au monde vivant à travers l’illustration.
The Parisianer, porté par les directeurs artistiques Michael Prigent et Aurélie Pollet, promeut l’illustration au travers des couvertures d’un magazine fictif, réalisées suivant le modèle du (vrai) The New-Yorker. The Parisianer rassemble aujourd’hui les contributions de plus de 150 illustrateurs venus de tous horizons. Chroniques du Muséum est son dernier projet en date.
LE LIEU
Les origines du Fort Vauban remontent loin dans le temps, à 1687. Mais pas aussi loin que les Chroniques du Museum qui prennent lieu et place dans la cour principale durant le festival ! A un monument historique, patrimonial, qui a accueilli des siècles d’institutions publiques et de “passagers”, qui est aujourd’hui le lieu de l’acquisition et de la transmission des savoirs aux jeunes générations, Nîmes s’illustre ...
LES ARTISTES
Alexandre Clérisse, Cruschiform, Dugudus, Fräneck, Lucas Harari, Martin Jarrie, Roxane Lumeret, François Maumont, Catherine Meurisse, Philippe Mignon, Virginie Morgand, Aurélie Pollet, Clémence Pollet, Emiliano Ponzi, Michael Prigent, Lou Rihn, Brecht Vandenbroucke, Clément Vuillier, Yifan Wu, Keiji Yano.
INFOS PRATIQUES
● Université de Nîmes - Fort Vauban 5 Rue du Docteur Georges Salan, Nîmes
● Ouverture du lundi au samedi de 10h00 à 18h00.
● Nocturne le jeudi jusqu’à 22h00.
● Inauguration : Samedi 3 juillet avec présentation du projet par The Parisianer de 10h30 à 11h30.


ILLUSTRE JEAN LÉBÉDEFF
PAR NÎMES S’ILLUSTRE
JARDIN DU MUSÉE DU VIEUX NÎMES
Faire la part belle au patrimoine, à ce qui se perpétue et se transmet sans jamais être démodé, tel est le propos d’Illustre Jean Lébédeff, l’exposition patrimoniale proposée par Nîmes s’illustre.
Plongeons à la découverte d’un maître de la gravure sur bois du XXème siècle: Jean Lébédeff. Cet artiste prolifique et engagé se veut être le témoin et le “passeur” d’une mémoire des villes, de leurs architectures, des activités de rue et des moeurs du début du XXème siècle. Soucieux de l’essor grandissant de la société de consommation qui laisse entrevoir la disparition silencieuse d’un patrimoine historique, Lébédeff décide de graver inlassablement sur le bois tout ce qui fait mémoire à ses yeux: passants, marchands, truands, prostituées, marchés de rue, petits commerces, immeubles, maisons…
L’exposition est issue d’une heureuse rencontre entre Michel Lagarde, Patrick Marsaud, Anna Lébédeff et Nîmes s’illustre. Les dessins retrouvés s’accompagnent de gravures, laissant entrevoir le processus créatif de l’artiste.
L’exposition ouvre la porte de coulisses vers une technique fastidieuse qui repose sur un grand savoir faire. Hommage à un graveur de mémoires hors pair et à un militant qui illustrait son temps.
LE LIEU
Au coeur du jardin à la Française du Musée du Vieux Nîmes, une figure illustre, une exposition patrimoniale, qui traite de la ville et des héritages au travers la mise en lumière d’un savoir faire ancestral: la gravure sur bois. Ce jardin est une continuité avec le musée du Vieux Nîmes, qui est installé dans l’ancien palais épiscopal qui date de la fin du XVIIème siècle. Le musée conserve et présente les témoins de la vie à Nîmes depuis la fin du Moyen Age. Objets du quotidien ou objets extraordinaires, les collections offrent au visiteur un voyage dans le temps.
L’ ARTISTE
Jean Lébédeff (ou Ivan Lebedev) est un des grands maîtres français de la gravure sur bois du XXe siècle. Né en 1884 en Russie, d’abord navigateur, il s’installe ensuite à Paris pour apprendre le dessin. Il se fera vite remarquer par sa technique et son style unique, ce qui lui permettra de côtoyer la fine fleur artistique de l’époque. Pendant plus de 30 ans, il partagea son temps entre son
atelier francilien et la région gardoise où habitait sa seconde épouse.
INFOS PRATIQUES
● 11 B Rue du Chapitre, Nîmes
● Ouverture du mardi au dimanche de 10h00 à 18h00.
● Nocturne le jeudi jusqu’à 22h00.
● Rencontre et Inauguration : Dimanche 4 juillet avec présentation de l’oeuvre de Jean Lébédeff par Michel Lagarde (éditeur) et Patrick Marsaud (auteur) de l’ouvrage Le Faussaire de 11h30 à 12h30.


ENTREZ DANS LA FOULE
PAR JEAN-MICHEL TIXIER
HÔTEL DE ROZEL
Le festival invite Jean-Michel Tixier, figure de l’illustration contemporaine, à venir s’inspirer de l’histoire de Nîmes pour proposer une vision et surtout une création exclusive. Il nous offre ainsi son regard décalé sur l’histoire de la ville, où la réalité flirte avec l’imaginaire et l’héritage romain de la ville. À travers 46 portraits, il crée sa propre foule mêlant aussi bien les artistes, penseurs, politiciens que les anonymes qui tous ont fait de Nîmes ce qu’elle est aujourd’hui. En mettant inconnus et célébrités sur un pied d’égalité, il invite également chaque visiteur à faire partie de cette foule et à faire partie de la ville. "Il y a dans toute foule des hommes que l’on ne distingue pas et qui sont de prodigieux messagers. Et sans le savoir eux-mêmes." St Exupéry
LE LIEU
Cet hôtel des 17e et 18e siècles se situe dans l’ancien quartier Méjan, il est inscrit aux monuments historiques depuis 1984. Sa cour sobre, chic et épurée a été un coup de foudre pour l’artiste Jean-Michel Tixier qui a tout de suite saisi l’espace pour nicher sa création. L’ensemble des habitants de l’Hôtel de Rozel se sont joints à notre enthousiasme pour l’exposition, ravis de faire vivre par la culture le patrimoine nîmois.
L’ARTISTE
Autodidacte, Jean-Michel Tixier a su se frayer une place dans la grande tradition de la ligne claire franco-belge. Après des réalisations remarquées pour des labels de musique, il séduit les magazines les plus prestigieux et les marques les plus en vues. Au sein d’illustrations élégantes, il glisse ce brin d’absurdité qui fait de son travail un alliage unique entre efficacité visuelle et
humour subtil.
INFOS PRATIQUES
● 1 rue de la Violette, Nîmes
● Ouverture du mardi au dimanche de 10h00 à 18h00.
● Nocturne le jeudi jusqu’à 22h00.
● Rencontre et Inauguration : Vendredi 2 juillet de 18h à 19h avec Jean-Michel Tixier .


MIDI / MINUIT
PAR MAISON TANGIBLE
LAVOIR DU PUITS COUCHOUX
Ludique et intuitive, la réalité augmentée ouvre depuis quelques années de nouveaux territoires d’expression à l’illustration et de nouveaux champs d’interaction avec le public. Il suffit d’un  smartphone pour que l’image prenne vie. Passée maître en la matière, Maison Tangible nous ouvre les portes d’une exposition entre image fixe et narration prolongée sur un écran.
Midi-Minuit invite la fine fleur de l’illustration contemporaine à s’emparer de l’image animée. 11 artistes aux écritures graphiques variées offrent un voyage onirique en 11 images explorant le cycle jour-nuit. Maison Tangible est une manufacture d’images et d’objets graphiques à Paris. Atelier de création d’illustration, maison d’édition et atelier-galerie, Maison Tangible s’efforce de promouvoir la jeune création graphique à travers des expositions, des résidences d’artistes, des collections en tout genre.
Aurélien Jeanney, son fondateur, un jeune homme curieux et brillant connaît bien la réalité augmentée, il a notamment dirigé le projet collectif Piafs ! et réalisé le livre jeunesse Les Voyages extraordinaires d’Axel paru chez Amaterra.
LE LIEU
Au coeur du quartier Gambetta, un quartier où street art, musique de chambre et végétalisation prennent plein essor physique se trouve un lieu inédit que beaucoup de Nîmois ne connaissent pas : le lavoir du Puits Couchoux. Edifié au XIXème siècle, le lavoir a fonctionné jusqu’en 1979. Si les bassins ont disparu, la structure du lieu comme la fresque réalisée par l’artiste Dorothée Clauss nous permettent de retrouver aisément trace de ce qui était. À cette découverte incroyable, l’équipe du festival dédie une exposition aussi incroyable que vivante.
LES ARTISTES
Tom Haugomat, Vincent Mahé, Bruno Mangyoku, François Maumont, Johan Papin, Lila Poppins, Florent Remize, Juliaon Roels, Kim Roselier, Pierre de Menezes, Théo Guignard.
INFOS PRATIQUES
● 25 rue du Puits Couchoux , Nîmes
● Ouverture du mardi au dimanche de 10h00 à 18h00.
● Nocturne le jeudi jusqu’à 22h00.
● Inauguration : Samedi 3 juillet avec présentation par Maison Tangible de 18h à 19h.


PIÈCES MONTÉES
PAR AURÉLIEN DÉBAT
MÉDIATHÈQUE CARRÉ D’ART
En 2018, Aurélien Débat rencontre le chef du restaurant de l’Abbaye Royale de Fontevraud : Thibaut Ruggeri. Lors de sa résidence d’artiste il y conçoit le livre Pièces montées, un méli mélo librement inspiré des célèbres formes pâtissières. Le résultat graphique est un mélange des éléments d’architecture spécifiques au site et d’une cuisine évocatrice… qui offre près de 1331 combinaisons possibles !
Parallèlement à cet ouvrage, une série d’images en très grand format a été sérigraphiée. Aurélien Débat en fait ici son terrain de jeu et détourne le principe d’impression qui est de reproduire et multiplier une seule et même image originale. Combiner les écrans, inverser leur sens d’impression et utiliser des pochoirs en papier permet alors de réaliser une multitude de tirages originaux dont 12 sont aujourd’hui exposés au Carré d’art. L’illustration flirte pleinement avec l’art contemporain ! Cette exposition ludique et lumineuse invitera petits et grands gourmands à imaginer et à créer toutes les formes de pâtisseries possibles.
LE LIEU
Le Carré d’art, musée d’art contemporain de la ville conçu par l’architecte Norman Foster, accueille en son sein la bibliothèque municipale. Ses collections riches et classées sont ouvertes à un
large publics. La bibliothèque a une politique d’ouverture auprès d’un large public : chercheurs, étudiants et érudits, simples lecteurs…
Elle organise régulièrement des expositions convoquant des pratiques plastiques plurielles … désormais place à l’illustration !
L’ARTISTE
Depuis une dizaine d’années, Aurélien Débat mène une recherche graphique et ludique qui touche aussi bien à l’illustration, au design graphique, à l’architecture, par le biais d’images imprimées, de mises en volumes et la fabrication d’objets et de jeux. Il s’intéresse particulièrement aux systèmes de dessin et de construction modulaires. Son travail a été édité par Princeton Architectural Press, les éditions des Grandes Personnes...
INFOS PRATIQUES
● Place de la Maison Carrée, Nîmes
● Ouverture jeudi 1er juillet de 10h à 19h, vendredi 2 juillet et samedi 3 juillet de 10h à 18h. Puis du mardi au vendredi de 10h à 18h et le samedi de 10h à 14h.
● Nocturne le jeudi jusqu’à 22h00.
● Rencontre et Inauguration : Vendredi 2 juillet avec présentation par Aurélien Débat de 14h à 19h

Rencontres

Rencontres

UNIVERSITÉ DE NÎMES – VAUBAN
PLEIN LES MIRETTES

Nîmes s’illustre vous propose de rencontrer trois illustrateurs aux styles et parcours différents pour un échange autour de leurs oeuvres. Entre le trait vif et les couleurs éclatantes de Virginie Morgand, le charme de la folie douce de Roxanne Bee et l’élégance de la ligne claire de Vincent Mahé, c’est trois artistes aux identités prononcées qui viendront présenter leurs univers, croiser leurs expériences et transmettre leur savoir, dans un moment de convivialité, de découverte et de partage.
LES INVITÉS : Virginie Morgand, Vincent Mahé, Roxanne Bee.
INFOS PRATIQUES
● Samedi 3 juillet de 17h00 à 19h00.
● Durée : 2h.
● Gratuit avec un pass.
● Jauge limitée à 50 personnes.


UNIVERSITÉ DE NÎMES – VAUBAN
SENS CRÉATIF

L’illustrateur et podcasteur Jérémie Claeys s’installe dans notre studio éphémère pour l’enregistrement d’un épisode de Sens Créatif : le podcast qui explore les motivations et les stratégies des professionnels de l’image. Le temps d’une matinée, il invite le directeur artistique du Parisianer Michael Prigent, la co-organisatrice de Nîmes s’illustre Cruschiform et l’illustratrice belge Marion Demeulenaere à échanger ouvertement autour d’une table ronde et en présence du public, sur ce qui unit ses invités : la volonté de fédérer la communauté des illustrateurs dans des projets  artistiques collectifs.
LES INVITÉS : Michael Prigent (The Parisianer), Cruschiform, Marion Demeulenaere.
INFOS PRATIQUES
● Samedi 3 juillet de 11h30 à 13h00.
● Durée : 1h30.
● Gratuit avec un pass.
● Jauge limitée à 50 personnes.


UNIVERSITÉ DE NÎMES – VAUBAN
BALANCE TON BOOK

Les jeunes artistes diplômés ou non cherchant à évoluer sur le marché de l’illustration sont invités à venir présenter leurs portfolios à plusieurs professionnels de l’image (agent, DA, illustrateurs confirmés) afin qu’ils leur apportent un regard critique constructif.
LES INVITÉS : Victoria Vingtdeux (agent d’illustrateur - Atelier 22), Edouard Launey & Sarah Rebière (agents d’illustrateurs - Talkie Walkie), Michel Lagarde (agent d’illustrateur - Illustrissimo )
INFOS PRATIQUES
● Vendredi 2 juillet de 16h30 à 19h00.
● Durée : 2h30.
● Gratuit avec un pass sur inscription.
● 10 à 25 personnes, 15 minutes / personne.

Ateliers

Ateliers

LUDO BIBLIOTHÈQUE JEAN D’ORMESSON
NÎMES S’ILLUSTRE S’INVITE À LA LUDO MÉDIATHÈQUE JEAN D’ORMESSON

À quelques jours des grandes vacances, Nîmes s’illustre s’installe à la Ludo Médiathèque Jean d’Ormesson pour un après-midi créatif et rêveur : sélection de beaux livres, jeux autour de l’imaginaire, découverte de la sérigraphie et atelier autour de la réalité augmentée. À cette occasion, trois artistes de la programmation sont invités à investir cet espace aux mille jeux et livres.
Les Nîmoises de Madeleine Sérigraphie initieront le public à ce procédé d’impression fascinant pour que chacun reparte avec son affiche. Le fondateur de Maison Tangible, Aurélien Jeanney proposera deux temps autour de son livre Les voyages extraordinaires d’Axel : une lecture et un atelier en collaboration avec le FabLab où les enfants sont invités à découvrir un monde qui se met en mouvement grâce à la réalité augmentée.
LES INVITÉS : Madeleine sérigraphie, Aurélien Jeanney.
INFOS PRATIQUES
● Vendredi 2 juillet après midi.
● Accés libre.
● Public : scolaires à partir de 7 ans et grand public.


UNIVERSITÉ DE NÎMES – VAUBAN
LA BASE DES LOISIRS

Pour cette première journée du festival, la cour Vauban se transforme en pavillon ludique et créatif pour découvrir les multiples facettes de l’illustration ! (en gras)
Labo créatif décomplexé !
Venez découvrir différentes pratiques autour de l’illustration - Gravure sur Tetra Pack avec Jeanne Montel : chaque gravure composée librement crée une grande oeuvre participative !
- Sérigraphie avec Madeleine Sérigraphie : repartez avec votre version de l’affiche du festival !
- Risographie avec l’équipe de l’Université : ce duplicopieur repose sur la technique de reproduction par pochoirs et un rendu artisanal !
Et à votre disposition, des normographes, ces petites règles utilisées comme pochoirs fabriqués par le Fablab de Nîmes, que chacun pourra utilisé librement.
Picnic Peinture : Marion Demeunelaere, également invité du podcast Sens Créatif peindra une grande toile en live.
Pop librairie : Livres jeunesse, magazines, cahiers de jeux...
LES INVITÉS : Jeanne Montel, Madeleine Sérigraphie, Le FabLab de Nîmes, Marion Demeunelaere.
INFOS PRATIQUES
● Samedi 3 juillet de 10h30 à 20h.
● Accés libre.
● Pour petits et grands .


LAVOIR DU PUIT COUCHOUX
BIVOUAC FANZINE

Jeanne Montel invite les enfants à créer un fanzine autour de l’exposition Midi-Minuit lors d’un stage de 3 demi-journées. L’imaginaire et la créativité sont convoquées autour de différentes techniques (dessin, collage, gravure) pour créer un petit magazine DIY et partager l’expérience de l’exposition.
LES INVITÉS : Jeanne Montel
INFOS PRATIQUES
● Mercredi 14, jeudi 15 et vendredi 16 juillet de 09h00 à 11h30.
● Âge : 10-13 ans.
● Réservé aux centres de loisirs.


PROCHE MUSÉE DU VIEUX NÎMES
PAQUITA

Le Tiers Lieu mobile des EHPAD de la croix rouge française se déploie dans la ville, à côté du musée du vieux Nîmes lors d’une nocturne des jeudis de Nîmes !
À cette occasion, les résidents des EHPAD visiteront l’exposition Illustre Jean Lebédeff et le grand public pourra assister à une démonstration de gravure sur bois et participer à des petits ateliers !
INFOS PRATIQUES
● Jeudi 15 ou 22 juillet de 18h à 21h30.
● Accès libre.
● Pour petits et grands .


LIEU SECRET
ILLUSTRE PERSONNE

Venez célébrer l’anonymat en créant la (petite) statue d’une personne illustre à vos yeux, estimée dans votre coeur ou célèbre dans votre paysage mental.
LES INVITÉS : Asile Zizi, Anne Cecile Bonnet.
INFOS PRATIQUES
● Clôture du festival, Samedi 24 juillet à l’heure de l’apéro.
● Accès libre.
● Pour petits et grands.

Festiv'Halles

Festiv'Halles

Le Festival pare les deux rues principales qui forment le coeur des Halles de ses couleurs officielles pour donner un supplément d’âme et d’ambiance : une ode à la vie et à la convivialité en somme grâce à l’éveil visuel en hauteur ! Nîmes s’illustre a puisé son inspiration dans les références aux marchés japonais, dont les commerces sont identifiables et ceci même quand les rideaux des étaliers
sont fermés. Le noren japonais est cette petite enseigne en tissu que nous avons tous déjà vu en vrai ou en illustration !
Pour les Halles de Nîmes, le festival revisite ce concept et propose un habillage pop et coloré : la dynamique sera continue au marché et hors marché. De quoi réveiller un paysage parfois un peu monotone !
Les Halles de Nîmes et le festival s’engagent pour inciter et sensibiliser positivement le plus grand nombre à mieux utiliser et réutiliser les sachets de consommation. Ainsi, les sacs en kraft recyclés prennent une allure graphique et artistique ! Un bel emballage c’est sans doute la bonne voie vers moins de gaspillage.
Les étaliers auront la main pour vous délivrer ces sachets iconiques.
Des jeux vous seront proposés via les réseaux sociaux à partir du 2 juillet pour que tout le monde devienne acteur de la démarche !
Sachez donc guetter le sachet bien illustré !

Nous suivre

Veuillez tourner votre tablette pour consulter le site confortablement.