Découvrir Nîmes...
 
Agenda
du : au :
Valider
Août 2019
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
 
 
A+ A-

Futur parc urbain sur le site des anciennes pépinières Pichon

La requalification des 14,5 hectares des anciennes Pépinières Pichon en vaste parc au sud de Nîmes est un projet ambitieux initié par la Ville. Les travaux pourraient commencer en 2020 pour une ouverture de la première partie du parc en 2022. Une concertation est en cours pour permettre à chacun de prendre connaissance du projet et donner son avis.

Parvis de l'entrée depuis le boulevard Natoire - copyright ALEP

 

 

Diagonale verte

Le projet porte sur la création d’un grand parc paysager ouvert au public sur des terrains aujourd’hui à l’abandon qui abritaient autrefois l’activité des pépinières Pichon. Il s’agit de valoriser cette vaste coulée de verdure et de biodiversité accompagnant le Vistre de la Fontaine, entre la gare et l’autoroute A9, en y créant un lieu naturel d’agrément et de loisirs pour tous.

Ce projet vient compléter au sud l’aménagement de la Diagonale verte, continuité nord/sud de verdure et de mobilités douces, qui part du bois des Espeisses, traverse les Jardins de la fontaine jusqu’aux allées Feuchères, suivant le chemin de l’eau.

Lieu de mémoire horticole

Dotés encore aujourd’hui d’un patrimoine végétal exceptionnel comprenant de très nombreuses espèces qui ont été plantées durant le siècle d’activité des pépinières, ces terrains, actuellement propriétés privées, sont une chance pour les Nîmois de bénéficier d’un poumon vert en plein centre-ville. D’une surface totale de 14,5 hectares au cœur de la Ville, qui s’étendra du Triangle de la Gare jusqu’à l’autoroute A9, ce parc urbain impactera de façon importante la vie de tous les Nîmois mais également des habitants des communes alentours. Situé entre les quartiers des Marronniers, Route d’Arles/Beausoleil et la Cité des Espagnols, bordé par la rue des Quatrefages à l’Ouest et la rue de Varsovie à l’Est, traversant le boulevard du Président Allende, bordant le parc d’activités Georges Besse, ce parc prendra place au cœur d’un environnement très urbain et sera un espace revitalisant pour ces quartiers d’habitat.

 

 

Equipements sportifs - copyright ALEP

Un projet initial soumis à la concertation

Un projet initial soumis à la concertation

En 2016, le groupement d’études ALEP, composé de paysagistes, architectes, urbanistes, naturalistes et ingénieurs a été missionné par la Ville dans le but de réfléchir au devenir de ce site exceptionnel que constituent les anciennes pépinières Pichon. De cette réflexion est né un scénario préférentiel d’aménagement qui a posé les lignes directrices du futur parc urbain.

Cliquez ici pour télécharger l’étude préopérationnelle et découvrir le scénario préférentiel d’aménagement.


L’attente des Nîmois étant au cœur de ce projet d’aménagement et de la réflexion sur le devenir de ce futur parc, ces lignes directrices ont par la suite été soumises à l’avis du public par l’organisation d’une concertation entre les mois de juin et novembre 2018.

Rencontres publiques, ateliers participatifs, marche exploratoire, participation électronique… pas moins de 300 personnes se sont exprimées durant cette période de concertation dans le but de donner leurs avis sur le scénario préférentiel d’aménagement esquissé, leurs suggestions et leurs réserves. La phase de concertation étant désormais close, il est l’heure d’en tirer le bilan.

La participation du public a révélé un fort intérêt de la population nîmoise pour ce projet d’aménagement. Le scénario initial tel que présenté au public et soumis à la concertation a été accepté dans sa globalité. Des points de désaccord ont cependant été relevés, notamment concernant le programme de constructions qui était prévu en bordure de la rue Quatrefages. Compte tenu de l’opposition majoritairement constatée à l’encontre de ces constructions, Monsieur le Maire ainsi que les élus ont acté, lors du Conseil municipal du 15 décembre 2018, l’abandon définitif de ce programme de constructions. En revanche, malgré les remarques qui ont pu être émises durant la phase de concertation, la Ville maintient sa volonté de prévoir en partie nord du futur parc l’installation d’un petit équipement hôtelier et d’un équipement de restauration/salon de thé en requalifiant l’ancienne maison de Maurice Pichon, ce dans le but de renforcer son attractivité et de répondre aux attentes de ses usagers.

Concernant les autres points soulevés durant la concertation, la Ville prendra en compte au mieux les revendications des participants. Il s’agira a minima de :
•    Qualifier et préserver le patrimoine végétal existant sur le site ;
•    Veiller au respect de la biodiversité ;
•    Intégrer des équipements sportifs et de loisirs ainsi qu’un espace de jeux pour enfants ;
•    Faire de ce parc un espace connecté et connectant, par l’aménagement de liaisons piétonnes interquartiers nord/sud et est/ouest et de voies vertes ;
•    Veiller à la sécurité du parc et des espaces alentours ;
•    Sécuriser la traversée du boulevard Allende.

Cliquez ici pour télécharger le bilan de la concertation approuvé lors du Conseil municipal du 15 décembre 2018.

Quelles suites pour ce projet d'aménagement ?

Quelles suites pour ce projet d'aménagement ?

La concertation a permis une modification du scénario préférentiel d’aménagement présenté et une meilleure acceptation du projet par les habitants qui ont été durant ces 5 mois de véritables acteurs de l’aménagement.Il reste encore de nombreuses étapes à franchir. Afin de mener à bien cette opération d’aménagement, la Ville doit obtenir auprès de la Préfecture une Déclaration d’utilité publique (DUP) qui lui permettra d’acquérir par voie d’expropriation les parcelles nécessaires à la réalisation du projet d’aménagement. Dans ce cadre, une nouvelle phase de participation du public aura lieu courant 2019, lors de l’organisation de l’enquête publique, à l’issue de laquelle sera délivrée le cas échéant ladite Déclaration d’Utilité Publique. Cette enquête publique portera également sur la mise en compatibilité du Plan Local d’Urbanisme (PLU) avec le projet, nécessaire à sa réalisation.Puis une consultation de maîtrise d’œuvre paysagère sera lancée courant 2019 afin d’obtenir le scénario définitif d’aménagement. La Ville veillera à ce que celui-ci corresponde au mieux au scénario issu du bilan de la concertation.Les travaux pourraient débuter en 2021 pour une ouverture de la première partie du parc (située entre le Triangle de la Gare et le boulevard Allende) en 2022.Malgré la clôture de l’étape de concertation et l’arrêt du projet dans ses grandes lignes, la boîte mail concertationcouleeverte@ville-nimes.fr restera ouverte jusqu’à la fin de la consultation paysagère, fin 2019-début 2020, afin de poursuivre ensemble la réflexion sur certains composants de l’aménagement.

 

Budget et planning prévisionnels

Budget et planning prévisionnels

Année 2019 :
•    Approbation du dossier d’enquête publique par le Conseil municipal et saisine du Préfet
•    Organisation de l’enquête publique
•    Lancement de la consultation de maîtrise d’œuvre paysagère
•    Instruction des procédures réglementaires (recherches archéologiques/dossier loi sur l’eau/permis d’aménager)

Année 2020 :
•    Obtention de la Déclaration d’Utilité Publique
•    Choix du scénario définitif d’aménagement
•    2021 : Démarrage des travaux
•    2022 : Livraison prévisionnelle de la partie Nord (du Triangle de la Gare au bd Allende)
•    2025 : Livraison prévisionnelle de la partie Sud (du bd Allende à l’Autoroute A9)


Le projet de Parc urbain en chiffres :

•    Superficie : 14,5 hectares
•    Budget prévisionnel : 15 Millions d’euros, comprenant le coût des études, de l’acquisition foncière et des travaux d’aménagement (hors aménagement du bd Allende)

Compte-rendus des réunions et des ateliers participatifs

Compte-rendus des réunions et des ateliers participatifs

Réunion publique du 25 juin 2018 (cliquez sur les liens suivants pour accéder aux documents) : 

Atelier participatifs du mois d'octobre (cliquez sur les liens suivants pour accéder aux documents) : 

Marche Exploratoire du 12 octobre 2018 (cliquez sur le lien suivant pour accéder au document) : 

Plus d'actus sur ce thème...

La Ville signe le rachat du siège de la CCI du Gard  pour son futur Centre des Congrès 19 décembre 2018 La Ville signe le rachat du siège de la CCI du Gard pour son futur Centre des Congrès
Jean-Paul Fournier, Maire de Nîmes et Eric Giraudier, Président de la CCI du Gard, ont signé le rachat, par la Ville de Nîmes, du siège de la CCI du Gard et du parking attenant, pour un montant de 5 270 000 euros, dont 880 000 euros pour le... +
Projet du futur parc urbain - Bilan de la concertation 21 novembre 2018 Projet du futur parc urbain - Bilan de la concertation
Projet phare à l’échelle de la Ville, l’aménagement des anciennes pépinières Pichon en parc urbain représente un enjeu majeur d’amélioration du cadre de vie des Nîmois. Le futur Parc permettra la réalisation d’une séquence importante du projet... +
Pôle Educatif Jean d’Ormesson : c’est parti ! 21 septembre 2018 Pôle Educatif Jean d’Ormesson : c’est parti !
Après deux mois de terrassement, la construction du pôle éducatif du Mas de Teste - Jean d'Ormesson a commencé ce matin par la pose de la première pierre, en présence d'Olivier Klein, président de l'Agence Nationale de Rénovation Urbaine qui... +
La piscine Pablo Neruda rouvre ses portes 18 septembre 2018 La piscine Pablo Neruda rouvre ses portes
Depuis deux mois, les équipes techniques s'activent sur le chantier de rénovation du complexe de Pablo Neruda. Objectif : optimiser les performances énergétiques du bâtiment, avec une économie de près de 35% à terme des consommations. Les travaux... +
Donnez votre avis :  1ère réunion de concertation pour l’aménagement  du futur parc urbain sur les pépinières Pichon 26 juin 2018 Donnez votre avis : 1ère réunion de concertation pour l’aménagement du futur parc urbain sur les pépinières Pichon
Vaste coulée de verdure accompagnant le Vistre de la Fontaine, entre la gare et l’autoroute A9, le site des anciennes pépinières Pichon fait l’objet d’un projet ambitieux porté par la ville de Nîmes, dont les premiers travaux débuteront en... +
Terres de Rouvières : le projet se dessine 2 mai 2018 Terres de Rouvières : le projet se dessine
Depuis le 8 janvier 2018, ce tènement parcellaire d’environ 45 hectares, appartenant précédemment à l’Armée (Ministère de la Défense), est officiellement propriété de la Ville. Elle souhaite en faire un espace de nature destiné à la détente et au... +
Rénovation urbaine : les projets se dévoilent 7 février 2018 Rénovation urbaine : les projets se dévoilent
Hier la Ville a présenté pour la première fois les projets urbains des quartiers Chemin Bas d'Avignon- Clos d'Orville et de Mas de Mingue, et dévoilé l'actualisation du plan guide du projet de Pissevin -Valdegour conduit par l'architecte paysagiste... +
Les grands projets et temps forts 2018 24 janvier 2018 Les grands projets et temps forts 2018
Aménagement, développement et rénovations urbaines, création et requalification de quartier, de voirie, amélioration des performances énergétiques, nouvelles constructions, la Ville poursuit ses grands travaux en 2018 et maintient ainsi ses... +
Visite du futur Pôle Services à la Personne de la rue des Chassaintes 12 juin 2017 Visite du futur Pôle Services à la Personne de la rue des Chassaintes
Jean-Paul Fournier, sénateur Maire de Nîmes, a visité le chantier du nouveau Pôle Services à la Personne. Il était accompagné de Marie-Chantal Barbusse, Adjointe déléguée à l’Action Sociale, Frédéric Pastor, Conseiller Municipal délégué aux... +
La restauration des Arènes reprend 14 mai 2017 La restauration des Arènes reprend
Du 9 au 31 mai, le chantier de restauration s’installe sur les travées 43 à 48, pour un démarrage des travaux dès la fin de la Feria de Pentecôte. Durant un an, façades extérieures et gradins antiques de la couronne vont faire l’objet de tous les... +
Nous suivre

Veuillez tourner votre tablette pour consulter le site confortablement.